Web2day 2016
16/06/2016

Ma journée au Web2day

Tags : ,

Aujourd’hui j’ai eu le plaisir de passer une journée au Web2day à Nantes (grâce à Voyelle). Retour sur une expérience très enrichissante.

Mais le Web2day qu’est-ce que c’est ?

Qui de mieux placé pour vous parler du Web2day que leur propre site ?

Le Web2day offre, en 3 jours, un condensé des dernières tendances et des meilleures pratiques en matière d’innovation. Conférences, workshops, showroom, concours de startups, soirées, les professionnels du numérique viennent faire le plein de nouveautés, d’inspiration et de rencontres.
Le festival s’adresse à l’ensemble des acteurs du numérique. Il rassemble entreprises innovantes, porteurs de projets, investisseurs, institutionnels, élus et médias autour du web et de l’innovation numérique !

Tendances créatives 2016

Stéphane Dussarps et Pierre Peybernes de Getty Images nous ont présenté les six tendances créatives pour 2016 : l’envie de sens, l’humain augmenté, les outsiders, la valorisation du silence, le chaos esthétique et la surréalité. Honnêtement bien que la plupart soient intéressantes, l’envie de sens m’a plus plu que les autres. Elle consiste à transmettre les valeurs d’une entreprise par l’émotion, les sens. Je trouve que c’est une approche très intéressante et humaine qui permet de forger une connexion avec le client.

Tendances Créatives 2016

La distribution de l’information

Présenté par Romain Saillet, nous avons pu découvrir les techniques de Fubiz, Change.org et Emmanuel Chila pour donner de la visibilité à son contenu. La présentation d’Emmanuel Chila sur Periscope a donné à réfléchir. Pour lui l’authenticité est ce qui permet de captiver une communauté. Periscope montre en effet en temps réel la personne, pas moyen de tricher. D’ailleurs on remarque le bashing qu’ont pu subir les hommes politiques qui s’en sont servis comme un simple canal vidéo. Le contact en direct avec les utilisateurs permet également d’avoir un contenu plus ciblé et ainsi améliore le sentiment de proximité.

La vidéo est un des meilleurs moyens de communiquer en ce moment, mais il faut tout de même faire attention aux différents réseaux sociaux. Il faut adapter les contenus en fonction de chaque plateforme pour éviter une répétition. On prendra ainsi par exemple des Gifs pour Twitter, des vidéos pour Facebook… Le tout est d’adapter la mise en forme du contenu à sa cible.

Tracks : Social Media La distribution de l’information, place majeure de votre stratégie brand content

Acquérir 1 million d’utilisateurs en 6 mois

Un rêve ? Apparemment non car Lipp a réussi cet exploit. Cette application nous a montré l’importance de l’itération. Pour son CEO, il faut travailler vite, mesurer vite et apprendre rapidement de ses erreurs (ou succès). Par exemple ,si moins de 25% des utilisateurs n’utilisent pas une fonctionnalité, Lipp s’en débarrasse. De même, si la disparition d’une fonctionnalité affole les utilisateurs cette dernière revient. Cela permet de garder les utilisateurs déjà présent.

Mais pour vraiment obtenir autant d’utilisateurs il faut utiliser les réseaux sociaux et pour cela il faut tous les tester (tout du moins ceux qui vous concernent) et trouver le bon, celui qui permet d’avoir un taux de conversion important. Il faut également utiliser la puissance des influenceurs pour pouvoir se propager aux autres réseaux sociaux. Un influenceur qui parle à sa communauté d’une application entraîne un flux de nouveaux utilisateurs et, s’il demande à sa communauté de poster leurs vidéos par exemple, cela entraîne un buzz qui permet ainsi de devenir plus connu sur les autres réseaux sociaux.

En résumé, une conférence très enrichissante et qui donne à réfléchir sur sa propre stratégie.

Acquérir 1 million d’utilisateurs en 6 mois

Beyond the boring form

David Okuniev de Typeform nous a montré la nécessité de faire évoluer les formulaires banals. Les sites n’ont pas cessé de changer au fil des années, mais les formulaires sont restés quasiment les mêmes entre les années 90 et maintenant. Les personnes réagissent mieux aux conversations qu’aux interrogations. C’est pour cela qu’il faut faire en sorte qu’un formulaire soit perçu comme une conversation en personnalisant les questions en fonction du contenu entré par l’utilisateur, en évitant le banal champ textuel et en utilisant des images ou pictogrammes, en formulant les questions de façon naturelle, en repensant les façons de compléter les champs ou en faisant apparaître les questions au fur et à mesure de manière fluide.

Cette conférence a été très intéressante mais ce que je regrette surtout c’est le manque d’exemples de ce formulaire tant vanté. Bien sûr il est possible d’aller voir le site de David une fois la journée finie, mais il aurait été plus percutant de montrer également du concret durant cette conférence.

Beyond the boring form

D’autres conférences, activités…et des goodies !

On ne va pas se le cacher, j’ADORE les goodies et j’ai été servie au Web2day : sac, pins, livret et des dizaines de startups et applications à découvrir, notamment Everblock qui propose de construire des meubles, des murs ou autre grâce à des blocs Lego géants. J’ai ainsi pu tester la réalité virtuelle. Autant dire qu’une fois le casque mis on fait moins les fiers (pour se moquer c’est sur Twitter 😉 ). Une conférence sur la présence du code dans le cinéma et la télévision a été très amusante et une autre sur les sciences de la donnée a été intéressante.

Web2day 2016

 

Pour résumer c’était une super journée et je n’attends que l’année prochaine pour pouvoir le refaire, cette fois-ci peut être plusieurs jours ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *